Vous avez lu et appliqués les conseils précédents : vous avez construit votre stratégie éditoriale, vos application inutiles sont fermées mais rien ne vient. Pire vous papillonnez !

J’ai bien connu cela aussi. Combien de fois me suis-je retrouvée sur le site Internet « L’évolution du curling du Moyen-âge à l’époque moderne » sans vraiment comprendre comment j’avais pu atterrir ici. 

〰️

Posez vous les bonnes questions

Le point essentiel pour éviter cela est d’apprendre à se connaître : pourquoi papillonnez-vous ? qu’est-ce qui vous met en difficulté ? Comment vous sentez-vous ce jour là ? Posez-vous les bonnes questions pour comprendre vos points faibles et vos points forts et construire une méthode d’organisation qui vous corresponde.

 

〰️

Respectez vos rythmes !

Avec l’expérience, j’ai observé que j’étais particulièrement efficace le matin et après 16h, les quelques heures qui suivent le déjeuner sont plus difficiles niveau concentration. J’ai donc choisi de répartir mes tâches ainsi :

  • matinée : tâches à forte concentration, rédaction en matinée
  • dans l’après-midi : activités opérationnelles, traitement des e-mails, préparation des visuels pour les réseaux, programmation de publication et autres
  • en fin de journée : je reprends souvent mes articles en cours de rédaction pour améliorer le style, optimiser le référencement etc. Le fait de découper ainsi ma journée correspond tout à fait à mon rythme et me permet aussi de reprendre des articles en cours avec quelques heures de recul.

〰️

Composez selon votre rythme au jour le jour

J’ai évoqué dans un précédent article le fait de prévoir sa semaine. Bien évidemment vous serez plus efficace si vous le faîtes en ayant en tête votre rythme et que vous le respectez. Mais respectez aussi votre rythme au jour le jour.
La nuit fut compliquée, vous êtes fatigué.e ? C’est ok, il faut aussi savoir l’accepter. Inversez vos tâches avec un autre moment et accomplissez ce que vous êtes en mesure de faire. Ne vous forcez pas à tout prix ; vous risqueriez de vous mettre en échec car vous savez d’avance que ce jour-là vous n’avez pas les ressources pour réaliser ce que vous aviez prévu.
Vous respecter vous permettra de travailler sereinement et de gagner en efficacité car vous solliciterez les bonnes qualités au bon moment.

Et vous, quel est votre rythme ? Avez-vous des jours ou des heures préférés pour réaliser certaines tâches ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *