Comment organiser sa rédaction de contenus et optimiser un article trop long ?

🐝

La rédaction de contenu a pour objectifs de rendre visible votre site Internet et votre entreprise par les contenus que vous proposez, ces derniers permettent aux internautes d’apprécier votre expertise. Si vos contenus peuvent prendre autant de forme qu’il existe de médias (infographies, podcast, vidéo…), le blog reste un outil particulièrement exploité.

Oui mais voilà, la rédaction n’est pas innée pour tous. La bonne nouvelle c’est que rédiger, cela s’apprend. Pour être efficace et produire du contenu sur le long terme, votre organisation sera la clé : prévoyez des plages de concentration des tâches ou organisez votre semaine à l’avance par exemple. Il existe bon nombre de méthodes pour vous faciliter la tâche et vous permettre d’accomplir vos objectifs rédactionnels.

Quand l’inspiration nous envahit

L’inspiration aussi cela se travaille. Par des méthodes simples de rédaction, pour éviter la peur de la page blanche. Mais aussi en construisant une veille approfondie qui nourrira sans cesse vos idées.

Mais il y a aussi des jours étonnants. Vous les avez peut-être vécus, des jours où vous êtes des dingues de la plume. Vous savez, ce genre de journée où vous êtes particulièrement inspiré.e. Loin, bien loin de la page blanche. Votre esprit est clair, l’article et le plan sont limpides.

Alors vous vous lancez.

Vous glissez dans votre bulle, vos voisins de bureau (ou votre chat selon votre compagnie) vous jettent des regards noirs en se demandant “mais c’est quoi ce boucan ? ”. Ce sont vos doigts qui galopent sur le clavier car vous ne voulez surtout pas perdre cette inspiration si précieuse. Vous rebondissez d’idées en idées, de recherches en précisions.

Vous levez la tête deux heures plus tard et vous voilà avec un article de 2800 mots. Et qui part un peu dans tous les sens, il faut bien l’admettre.

Et maintenant ?

Ne coupez pas votre élan :

“On ne laisse pas son idée dans un coin”

Est-ce que je viens de faire une référence à Dirty Dancing ? Je le crois bien.Est-ce que je l’assume ? Je ne le crois pas.

Que vous utilisiez la concentration des tâches ou non, considérez que votre rédaction de contenus se divise en plusieurs étapes de travail qui correspondront chacune à une période donnée.

Ainsi, lorsque vous êtes en pleine phase de production, consacrez vous-y pleinement. Il est parfois tellement difficile de rédiger qu’il serait dommage de vous freiner ! Si vous avez encore des choses à préciser ou compléter malgré un contenu déjà dense, continuez.

La relecture et ré-organisation de votre contenu seront confiées à votre vous du futur, lors d’un temps dédié, ce qui vous rendra alors efficace pour vous y lancer.

Laissez passer du temps

➖. Si comme je le mentionnais précédemment vous concentrez votre travail en recherche-rédaction-relecture, vous savez à l’avance que la production de vos contenus s’étalera sur plusieurs jours. Alors, une fois votre article fini de rédiger votre article, considérez que l’étape rédaction est terminée (quelque soit la longueur de votre article). Vous le reprendrez lors de l’étape relecture.

➖. Vous rédigez sans organisation particulière (mais comment faites-vous ?) et aujourd’hui vous êtes particulièrement inspiré ? Soit continuez. Et lorsque vous aurez complètement vidé votre tête sur papier, prévoyez tout de suite le moment auquel vous allez revenir sur votre contenu et laissez l’article reposer quelques jours.

Ce recul et la lecture de votre contenu à tête reposée vous aideront à y voir plus clair. Pourquoi votre article est-il si long ? Comment le réorganiser pour le rendre attractif pour votre internaute ? Si vous aboutissez à un article si conséquent, c’est peut-être que le sujet que vous avez sélectionné était un peu large.

Voyez quelles sont les parties qui peuvent constituer des articles à elles seules, et scindez votre contenu initial en plusieurs futurs articles plus précis. Veillez à ce que les articles semblent équilibrés entre eux, que ce soit en taille ou en qualité d’informations transmises.

Un atout pour le référencement naturel

Vient maintenant l’étape de ré-organisation des contenus.

Donnez à chaque nouvel article une problématique, une cohérence et un plan qui tiennent la route. Retravaillez votre introduction, conclusion, la structure de l’information et bien évidemment vos titres ! Assurez-vous que chaque article doit répondre à une question, une problématique précise que peut avoir en tête votre internaute. Un article vous semble moins riche ? C’est reparti pour un peu de veille et de recherches pour le compléter, quitte à repousser un peu sa date de publication.

Prenez soin de retravailler chaque article pour que l’ensemble de cette série ait une cohérence globale. Cette étape vient se compléter par une réflexion autour de votre référencement naturel :

1️⃣  Réfléchissez avec soin aux mots-clés sur lesquels chaque contenu sera positionné afin d’optimiser au mieux votre référencement naturel.

2️⃣  L’intérêt de séparer les articles en terme de référencement naturel est aussi de lier vos contenus entre eux ce qui permet de créer du maillage entre les pages et donc d’indiquer aux robots de Google que vos contenus existent et sont importants.

3️⃣  L’autre atout majeur est que vous allez certainement pouvoir positionner vos articles sur des mots-clés de votre longue traîne.

Vous voilà avec plusieurs semaines de contenus d’avance et de qualité, que vous pourrez programmer sur votre site Internet et sur vos réseaux sociaux. Prévoyez des dates de publications cohérentes en fonction des articles et de l’évolution de l’information que vous apportez.

concentration des tâches - Mélina Bureau - Sulidae
sulidae - melina bureau - concentration des tâches

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D’autres idées pour réussir votre création de contenus